LanguagesNGO Reporter

L’ONU et le Vieillissement

By January 16, 2014No Comments

اللغة العربية  /  中文 /  English  /   Русский  /   Español

Les ONG concernées par le sujet du vieillissement à travers le monde veillent à ce que dans le contexte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD ) personne ne soit laissée derrière, tout en exhortant les États membres auprès des Nations Unies à prendre en compte le vieillissement de la population mondiale. L’absence de référence à des personnes âgées dans la réalisation des OMD a été reconnue et les gouvernements sont invités à considérer les tendances démographiques dans la formulation d’un cadre de développement durable pour l’après-2015.

DONNÉES DÉMOGRAPHIQUES 

Les personnes âgées constituent le groupe de la population mondiale en plus forte croissance

• 2012 – 810 millions de personnes âgées de 60 ans et plus (11,5% de la population mondiale )
• 2030 – plus de personnes âgées de plus de 60 ans que des enfants de moins de 10 ans
• 2050- 2 milliards de personnes âgées de 60 ans et plus (21,8 % de la population mondiale)
• Pour chaque 100 femmes âgées de 60 ans ou plus , il y a 84 hommes.

AU-DELÀ DES OMD

Les ONG concernées par le sujet du vieillissement à travers le monde veillent à ce que dans le contexte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) personne ne soit laissée derrière, tout en exhortant les États membres auprès des Nations Unies à prendre en compte le vieillissement de la population mondiale. L’absence de référence à des personnes âgées dans la réalisation des OMD a été reconnue et les gouvernements sont invités à considérer les tendances démographiques dans la formulation d’un cadre de développement durable pour l’après-2015.
Au minimum, ces ONG demandent que:

1. Tous les buts et objectifs doivent tenir compte des droits des personnes à toutes les étapes de leur vie
2. Toutes les données recueillies doivent être analysées pour des personnes jusqu’à l’âge de 100 ans et au-delà
3. Il doit y avoir une protection sociale et un travail décent pour les personnes de tous âges et toutes capacités
4. Les services de santé doivent être disponibles dans toutes les étapes de la vie
5. L’égalité des sexes doit couvrir des femmes de tous âges.

DROITS DES PERSONNES AGEES

Au cours des dernières années, certains gouvernements ont poussé pour l’adoption d’un instrument ou d’une convention internationale visant à protéger et à renforcer les droits des personnes âgées. De nombreuses études ont conclu que, bien que la plupart des instruments internationaux des droits de l’homme s’appliquent à des groupes de tous âges, y compris les personnes âgées, un certain nombre de questions liées aux droits de l’homme des personnes âgées n’ont pas reçues suffisamment d’attention. Il s’agit notamment de : la discrimination en raison de l’âge ; l’accès des personnes âgées au travail ; des services de santé et de protection sociale adéquats ; la protection contre les abus, la violence et la négligence ; et des soins médicaux à longue durée (Rapport du Bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, A / HRC/24/25 ) .

L’Assemblée générale des Nations Unies a mis en place un Groupe de travail à durée indéterminée sur le vieillissement (OEWG) visant à se pencher sur ces questions et a demandé aux gouvernements et à la société civile de proposer des éléments de contenu en préparation à une telle convention internationale. De nombreuses ONG ont participé au travail de ce Groupe en fournissant des preuves, des données et des analyses pour une éventuelle convention. Alors que les discussions se poursuivent, le Conseil des droits de l’homme a décidé en septembre 2013 de nommer un expert indépendant qui s’occupe de la question.

CE QUE LES ONG PEUVENT FAIRE

Les ONG impliquées dans les questions de vieillissement, ainsi que celles axées sur les droits de l’homme, la justice sociale, l’égalité, la violence contre les femmes, la santé, les maladies non transmissibles et les personnes handicapées devraient:

1. Collaborer et inciter les dirigeants communautaires et les autorités nationales à suivre ce qui se passe à l’ONU sur les questions de vieillissement

2. Souligner l’importance des changements démographiques dans le contexte du vieillissement

3. Lancer une campagne pour l’inclusion des personnes âgées dans le cadre de développement durable pour l’après-2015 et pour une éventuelle convention visant à protéger les droits des personnes âgées

REFERENCES :

– Le vieillissement au XXIe siècle : une célébration et un défi : “” www.unfpa.org .
” Cette publication de référence, qui représente une collaboration de plus de 20 entités des Nations Unies et d’organisations internationales travaillant dans le domaine du vieillissement, examine les politiques et les mesures prises par les gouvernements et autres parties prenantes depuis la deuxième Assemblée mondiale sur le vieillissement en 2002 . Elle fournit également des exemples inspirants de programmes innovateurs qui traitent le vieillissement de la population et les préoccupations des personnes âgées », FNUP
– Section vieillissement du Département des Affaires Economiques et Sociales des Nations Unies: Bureau du Haut-Commissariat aux droits de l’homme : www.ohchr.org
– Comité des ONG sur le vieillissement : www.ngocoa – ny.org

Frances Zainoeddin
Représentanet à l’ONU de Gris Panthers